Djem

Djem Cover

Long-métrage de fiction
Auteur : Mustafa Balci
Parution : octobre 2014
Format : 135 x 205 mm
Nombre de pages : 112
ISBN : 978-2-930786-01-8
Prix : 12 euros

 

Egalement disponible en version numérique
sur toutes les librairies en ligne.

 

Djem
Suite à un drame familial, Djem, un jeune garçon d’origine turque vivant depuis toujours à Bruxelles,
va devoir suivre sa mère dans le village familial au fin fond de la Turquie.
Pour Djem, entre enfance et adolescence, petit citadin fou de foot, c’est la confrontation entre deux modes de vie,
deux modes de pensées, deux cultures.

Commence alors pour lui un voyage initiatique.

 

Extrait :

45 – Sur le toit / Extérieur – jour
Djem est sur le toit et observe le village. Il aperçoit Zeynep sur la butte
qui ramasse du linge. Djem l’observe et la voit s’approcher.
Zeynep sourit et vient s’installer près de lui.
Zeynep
On voit bien tout d’ici. De chez moi aussi, je regarde le village.
Comment va Yelen aujourd’hui ?

Djem
Je crois que ça va, elle ne dit rien.
Zeynep
C’est comment, l’Europe ?
Djem
C’est super, y’a tout. On peut tout faire. Tu n’as jamais été là-bas ?
Zeynep rit de bon cœur en regardant Djem, qui est perturbé.
Elle se lève et quitte le toit avec une légèreté qui trouble le garçon.

 

À propos de l’auteur :

Mustafa Balci
Mustafa Balci naît en 1972, il passe son enfance dans les Ardennes et les Cantons de l’Est.
Après des études de cinéma à l’INSAS, il entame des recherches personnelles en cinéma,
musique, théâtre et théâtre d’ombres.

Djem, son premier conte initiatique, écrit pour le cinéma, est sa première publication.

Maria – La Malibran

Long-métrage de fiction
Auteur : Christian Alvarez
Parution : octobre 2014
Format : 135 x 205 mm
Nombre de pages : 176
ISBN : 978-2-930786-00-1
Prix : 12 euros

 

Egalement disponible en version numérique
sur toutes les librairies en ligne.

 

Maria – La Malibran
Maria évoque librement les dernières années de la vie
romanesque et tragique de la cantatrice Maria Malibran.

Pourtant, l’opéra et la musique ne sont que le contexte
particulier du destin d’une femme exceptionnelle.
Ce que l’histoire de Maria met en évidence,
c’est la relation, obsessionnelle et destructrice,
d’une artiste avec sa vie et son art.

 

Extrait :

89/1 – Paris, chambre Pauline / Intérieur – nuit
Pauline est montée se coucher. Maria la rejoint dans sa chambre.
Elle aide Pauline à se coiffer. Un petit chat câlin saute dans les bras
de la jeune fille.
Maria
J’aimerais te ressembler, Pauline.
Pauline
Me ressembler ? Pourquoi ?
Long silence.
Maria
Moi, les chats ne m’aiment pas.

 

À propos de l’auteur :

Christian Alvarez
Diplômé de lettres modernes à Paris et de cinéma à Santiago du Chili et à La Havane,
sa carrière professionnelle est un constant va-et-vient entre les mots et l’image.
Autant réalisateur de documentaires, de séries TV qu’auteur de scénarios et de discours politiques,
Maria est sa première publication